La mer, ce terrain d’insertion

March 26, 2018

 

12 jeunes des cités pilotes du programme (Lauriers, Oliviers A, et Felix Pyat) ont suivi le parcours d’insertion en 3 étapes proposé par Pilotine, une association basée à l’Estaque qui s’appuie sur la mise en situation, le sport et la mer pour remobiliser et accompagner vers l’emploi dans des secteurs porteurs et d’excellence les publics qui en sont a priori les plus éloignés…

 

Remy Arnaud, chef de projet, témoigne : « Notre vocation c’est d’aider les jeunes à se piloter dans le grand port de l’emploi à Marseille. On vise à remobiliser des jeunes adultes par le travail et par le sport. Nous construisons avec eux des équipements sportifs notamment. »

 

Un parcours directement professionnalisant

 

Par exemple, le bateau, un pointu de 1930, sur lequel travaillent les jeunes a été récupéré au Centre municipal de Voile, qui allait le jeter, à l’occasion d’un grand nettoyage de la base il y a quatre mois. C’est un véritable patrimoine maritime qui est ainsi restauré, et une partie de la mémoire des marseillais.

 

Soilah, qui est au bout de son parcours, nous fait part de son expérience : « Ça fait 3 mois que je suis accompagné par Pilotine. C’est le troisième chantier que je fais avec eux. J’ai commencé par la restauration d’une barque marseillaise et maintenant dans la construction de tiny-house, un projet écologique mobile, en bois. On est 6 sur le chantier. On peut toucher à tout. »

 

« Lorsqu’ils arrivent, on leur propose d’abord une période de mise en situation professionnelle de deux semaines » poursuit Rémy.

« S’ils respectent les règles et les autres, on leur propose un contrat de travail d’une semaine à un mois et demi, adapté à chacun. Enfin ils peuvent suivre une formation ou une immersion en entreprise, voire un contrat de chantier s’ils le souhaitent ».

 

Il s’agit donc d’un programme très court et directement professionnalisant développé avec Impact Jeunes dans cadre du programme d’investissement d’avenir.

 

Soilah, conclut par un appel : «A tous les jeunes, je leur dis de venir rencontrer l’association, c’est une expérience en or, on est orientés vers des métiers qui nous plaisent vraiment. Moi par exemple Rémy m’a déjà mis en contact avec deux entreprises ».

 

 

Découvrez les entretiens complets réalisés par Radio Galère :

http://www.radiogalere.org/?q=node/11448

 

Encore plus de témoignages chez Pilotine :

https://www.associationpilotine.org/temoignages

 

Si vous avez des compétences dans la conduite de chantiers, la soudure, l'administration, Pilotine recherche des bénévoles, contactez Rémy.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload